Un séjour linguistique à Rome pour visiter le Colisée

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les étudiants de Move and Study qui ont fait un séjour linguistique au cours de l’année 2009 ont choisi le Colisée à Rome comme étant le monument qui les a le plus fasciné. C’est un passage obligé lorsque l’on se rend dans la capitale Italienne. Vos cours de langue dans nos écoles de langue en Italie vous permettront d’en apprendre plus sur ce monument, mais en attendant voici un léger aperçu !

C’est sûrement le monument le plus grandiose, le plus connu et le plus visité laissé par l’empire Romain. Véritable œuvre d’art de l’architecture et de l’ingénierie romaine, c’était au départ un amphithéâtre. Construit sous l’empereur Vespasien en 72, il fût terminé seulement 10 années plus tard sous Titus. Sa capacité d’accueil est colossale, puisque entre 50 000 et 75 000 personnes pouvaient venir s’y distraire, parfois en famille, et ce pendant plus de 500 ans ! L’enceinte est plus haute que le stade de France et peut contenir plus de personnes que le Parc des Princes.

A l’origine son nom venait de la dynastie des Flavien, qui ordonna sa construction. Son nom « Colisée » n’apparaitra qu’au Moyen Age, en référence à la statue de Néron de 35 mètres située à côté de l’amphithéâtre.

Les différents empereurs se servaient du Colisée comme d’une distraction permettant de cacher les carences de l’empire. De nombreux combats d’animaux ou de gladiateurs étaient organisés. Les spectateurs avaient un rôle important puisqu’ils pouvaient à la fin du combat influencer l’empereur sur le sort des participants. On pouvait aussi y voir des reconstitutions de grandes batailles romaines, ou des courses de chars.

Une fois à l’intérieur vous pourrez admirer les détails architecturaux de l’époque. Son plancher etait en bois et recouvert de sable ce qui permettait d’abriter les différents équipements nécessaires au bon fonctionnement des spectacles. Les gradins étaient divisés en 3 catégories. La première était réservée à l’empereur et au Sénat, le second à la bourgeoisie, et enfin le dernier au peuple. Plus on est bas, plus le rang est élevé.

Après cette utilisation que l’on pourrait qualifier de festive, il fût délaissé au moyen âge et fût utiliser tour à tour en habitation, en atelier, en office religieux etc. Le temps à fait son œuvre et certains tremblements de terres ont fait que, quasiment deux siècles plus tard, le Colisée ressemble plus à une ruine qu’à un symbole de la puissance de Rome. Mais quelle ruine !

Retrouvez nos séjours linguistiques à Rome sur notre site!

(Source: http://www.arena-stadium.eu.org/Routes-et-lieux/Colisee.html)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »